Rechercher
  • jamauxsophrologie

HARMONISER SON ESPACE

Mis à jour : 22 nov. 2020

La sophrologie d’après les racines grecques Sos-Phren-Logos « étude de la conscience en équilibre".

La sophrologie a un usage thérapeutique, une technique psychocorporelle destinée à accroître la conscience de l'individu à travers l’écoute de ses ressentis afin de  développer son potentiel, améliorer sa condition en cas de maladie* ou amplifier son bien-être dans le cadre du développement personnel.

Harmoniser le corps et le psychisme, accéder à l'équilibre afin de s'épanouir ou surmonter des situations diverses que nous rencontrons dans la vie.


Les sources d'inspiration de la sophrologie sont nombreuses et beaucoup d'études scientifiques récentes sont venues étayées tous ces apports.

- Hypnose vers 1882 ou « modification des états de conscience » (Yvan Pavlov, James Braid, Jean-Martin Charcot). L'hypnose a son origine vers 1780 avec le « magnétisme animal » de Franz Anton Mesmer

- La théorie de l’inconscient en 1896 dévelopée par Sigmund Freud fondateur de la psychanalyse (élève de JM Charcot)

- Méthode Vittoz en 1911 médecin psychosomaticien : « l’autonomie du patient face à ses psychoses par le contrôle cérébral »

- Méthode Coué en 1922 « influence de la pensée positive et de l’autosuggestion sur la santé » décrites par Emile Coué Psychologue et pharmacien.

- Edmund Jacobson 1928  "La relaxation mentale par la détente musculaire" a été théorisée par le médecin Edmund Jacobson

- Johannes Heinrich Schultz 1932  Psychiatre allemand qui a décrit la relaxation par la concentration sur les ressentis corporels pendant une auto-hypnose

- Thérapies brèves 1950/60 Psychologue américain Milton H.Erickson avec l’idée que le patient détient la solution à ses problèmes et que le thérapeute n’est que l’accompagnateur de ce processus.

- Phenoménologie 1963 courant philosophique fondé par Edmund Husserl poursuivi par le psychiatre Ludwig Binswanger qui intègre à la méthode le fait que chaque phénomène vécu contribue à la construction de la conscience.

- Yoga indien (Indes), le Bouddhisme tibétain et le Zen japonais. Caycedo explora différents procédés de la médecine tibétaine permettant d’altérer la conscience, auprès d’un médecin dans l’Himalaya. Ceci inspira la pratique des exercices de relaxation et respiration de la méthode.



Toutes ces théories, recherches, explorations, expérimentations permirent à Alfonso Caycedo de fonder la sophrologie destinée, à développer la conscience d’un individu à travers l’écoute de ses ressentis en lui permettant d'aller puiser dans son potentiel, d'améliorer sa condition en cas de maladie, amplifier son bien-être. S'épanouir dans son existence.




"Ce documentaire décrit bien ce qu'est l'hypnose et donne une bonne idée de l'utilisation qu'on peut en faire. Déjà à l'époque de Pavlov, on se faisait une bonne représentation des mécanismes neuropsychologiques à l'oeuvre."

Nombreuses études ont démontré les bienfaits de la visualisation dans la prévention du stress (J.H Gruzelier Juin 2002), de l’anxiété, processus de guérison (Carl Simonton 2007) et gestion de la douleur (J.A Astin Mind-body therapies 2004).


*La sophrologie ne se substitue pas aux professionnels de la santé .

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Nous suivre

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle

​© 2019 par Jamaux Sophrologie. Créé avec Wix.com

J’applique le code déontologique des sophrologues  - https://www.chambre-syndicale-sophrologie.fr/deontologie-sophrologie/

adhérent à la Chambre Syndicale des Sophrologues -  https://www.chambre-syndicale-sophrologie.fr

v