Rechercher
  • jamauxsophrologie

SOPHROLOGIE ADOLESCENTS

Mis à jour : 7 janv. 2020


L'adolescence est une mutation physique, mentale, émotionnelle profonde et intense. Une période incontournable et normale dans l'existence de l'homme mais pouvant parfois s'avérer difficile à vivre pour le jeune et son entourage.



L'adolescence se caractérise par le début de la puberté, notons qu'en moyenne pour les garçons elle s'étend de l'âge de 12 à 17 ans et pour les filles de 11 et 16 ans. La fin de l'adolescence s'établit lorsque les transformations physiques, cognitives, identitaires et sociales se terminent.


Que va pouvoir apporter la sophrologie à l'adolescent ?

Sur le plan général: la sophrologie va l'aider à mieux se connaître, à développer, renforcer sa confiance en lui en l'accompagnant sereinement vers l'autonomie.

La sophrologie travaille sur les ressentis, les sensations, l'attention, invitant l'adolescent à se recentrer, à prendre conscience positivement de son corps, de ses émotions et des relations avec son entourage.

Sur un plan plus précis: la sophrologie travaille avec l'adolescent sur les complexes, la somatisation afin qu'il se sente bien dans son corps, dans sa vie. Optimise son sommeil et évacue la morosité afin d'être en forme au quotidien. L'aide a se sentir à l'aise en toutes situations en travaillant sur le fléchissement scolaire, l'inhibition, l'exclusion et en le préparant mentalement aux examens. La sophrologie l'aide aussi a vivre facilement sa prise d'autonomie par rapport aux conduites addictives*, la rébellion.


Pourquoi pratiquer la sophrologie?

Par ce que l’adolescent, en proie à d’intenses transformations physiques et psychiques construit l'adulte qu'il est en train de devenir.

Les parents, l'entourage parfois s'en trouvent démunis, désorientés.

Les émotions sont décuplées à cette période.

Le cadre et la sécurité sont essentiels à l'adolescent même si en apparence il ne semble pas vouloir les accepter.

La relation parents-adolescent se modifie parfois, l'essor de l'adolescent vers sa propre identité et sa socialisation doit être encadré mais non entravé, ce qui dans la réalité peut s'avérer complexe à vivre pour les protagonistes.

L'adolescent affirme les bases de sa personnalité, il teste l'autorité parentale, repousse les limites, multiplie les expériences, explorations périlleuses parfois. Ce qui peut se traduire, sous le toit familial, par une ambiance électrique.


Pensez cette période comme transitoire.

Le sophrologue apaise, prépare mentalement grâce aux outils spécifiques qu'il utilise et peut aider à rendre cette période constructive en offrant à l'adolescent un espace privilégié de détente.


Comment se passe les séances ?

La première séance contient un temps d'échange assez long afin d'établir un accompagnement personnalisé par la suite et invite le jeune à découvrir la sophrologie.

Une séance dure en moyenne 1h. Les séances ensuite sont constituées d'un temps d'échange plus court en début, d'un temps de pratique plus long et un autre temps d'échange à la fin. Le nombre des séances dépendent de l'objectif que le jeune souhaite atteindre.

Notez que de plus en plus de mutuelles remboursent la sophrologie.








A voir ou à revoir Interview de Marcel Rufo, pédopsychiatre, professeur d’université et praticien hospitalier (PU-PH) honoraire et écrivain français, auteur de nombreux ouvrages consacrés à la prime enfance. Propos recueillis par Marie-Hélène Sepulchre pour Sofrocay à l’occasion de la table ronde entre le Dr Marcel Rufo et le Dr Natalia Caycedo sur le thème « Éducation et Sophrologie » le 06/02/2016 à Paris.


*La sophrologie ne se substitue pas aux professionnels de la santé .





15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout